Home » NYC Fundraiser

We are trying to raise money to go on a field trip somewhere, ideally to New York. We are trying to sell this newspaper that we wrote to make money for this trip. We invite you to follow the paypal link to buy our newspaper. Here is an excerpt from our newspaper.

Donate Button with Credit Cards

La classification par âge des films et jeux vidéo : quelles conséquences pour les jeunes ?

En Amérique du Nord, la classification par âge des jeux vidéo est établie par l’Entertainment Software Rating Board (ESRB) de la façon suivante (voir ce lien).

De plus, pour les films regardés, loués ou achetés au Québec, la Régie du cinéma les classe et leur appose un logo comme suit (voir ce lien).

Au regard de cette classification par âge des films et jeux vidéo, je me suis demandé quelles étaient les conséquences pour les jeunes s’ils ne la suivaient pas. Pour répondre à cette question délicate, j’ai fait des entrevues avec des adultes : en tant que parents, des adultes : en tant qu’anciens jeunes et des jeunes. Je leur ai posé les questions suivantes :

  1. Parles-tu avec tes parents des émotions que tu as après avoir joué à un jeu vidéo ou vu un film qui est prévu pour un âge différent du tien ?
  2. Que ressens-tu après avoir joué à un jeu vidéo ou vu un film qui est prévu pour un âge différent du tien ?
  3. Pourquoi joues-tu à un jeu vidéo ou regardes-tu un film qui est prévu pour un âge différent du tien ?

Le premier adulte rencontré, M.A., un parent, regarde des films interdits aux jeunes enfants avec, à côté de lui, sa fille de 4 ans qui regarde autre chose sur son IPad, mais qui peut entendre des cris, des phrases, des sons inappropriés. Toutefois, s’il voit des scènes inattendues ou que sa fille regarde et a l’air choquée, il éteint la télé.  Alors, ils discutent ensemble de la scène et font des jeux par rapport à cette situation. Ce que M.A. redoute le plus, ce sont les annonces publicitaires dans les jeux vidéo ou de films qui ne sont pas prévus pour l’âge de sa fille ce qu’il tente à tout prix d’éviter.

La seconde adulte rencontrée, M.P., précise qu’enfant, elle regardait des films de violence pour les jeunes de 13 ans et plus lorsqu’elle avait moins que cet âge. Quand quelqu’un mourait avec du sang partout, son père dédramatisait la situation en lui disant : « L’acteur a fini sa scène, il est allé prendre sa douche ! ». En revanche, elle n’a jamais regardé de films d’horreur, car cela lui faisait peur. Il y avait aussi un jeu vidéo :  Phantasmagoria, auquel son père jouait, qui l’a traumatisée, car cela lui faisait vraiment peur, mais comme elle voulait savoir comment le jeu finissait, son père lui a expliqué les scènes sans qu’elle les voie.  Cette situation l’a profondément choquée pendant quelques jours, puis cela s’est arrêté.

Le troisième, un jeune adulte, N., même s’il n’a jamais joué aux jeux vidéo, ni vu de films qui ne correspondaient pas à son âge, car ses parents le lui ont interdit. Toutefois, il avait quand même envie d’y jouer : d’une part, car cela était interdit et d’autre part, parce que c’était différent de ce avec quoi il jouait d’habitude. Pourtant, il est tout de même d’accord avec le fait qu’il faut apprendre aux enfants à gérer ce genre de situations.

La quatrième adulte rencontrée, M., ne jouait pas du tout aux jeux vidéo qui ne correspondaient pas à son âge lorsqu’elle était petite, surtout ceux d’horreur, de sexualité ou de violence parce qu’elle n’aimait pas cela. Son père y jouait et elle est encore traumatisée par cela en tant qu’adulte. Elle ne se souvient plus d’avoir vu de films de ce genre, mais de toute façon, elle pense qu’il est préférable de discuter avec les enfants au lieu de leur interdire ces jeux vidéo ou ces films.

J’ai également rencontré un jeune, E. qui regarde des films et joue à des jeux vidéo qui ne correspondent pas à son âge. Il ne parle pas à ses parents de la manière dont il se sent après avoir vu ces films ou après avoir joué à ces jeux vidéo, car il estime que cela ne lui fait rien.

Les adultes que j’ai interviewés sont des professionnels qui travaillent avec des enfants et des familles. Pour ma part, je pense qu’il est préférable de discuter avec les enfants de comment ils se sentent après avoir vu des films ou joué à des jeux vidéo qui ne sont pas prévus pour leur âge au lieu de leur interdire même si je ne suis pas encore concernée par cette situation. En effet, je ne me sens pas prête à en voir ou y jouer et ma mère respecte ma décision. Je sais aussi que le jour où je le ferai, nous pourrons en discuter. Donc, mon conseil à tous : vérifiez avec vos parents la classification indiquée à l’intérieur des films et des jeux vidéo avant de les regarder ou d’y jouer et discutez-en !

Article écrit par Roween Geillon-Barral, 11 ans, le 29 Octobre 2018.

Donate Button with Credit Cards

Second Version

Twitch

Twitch is a live streaming service where people can live stream games or anything you want really and anyone can watch it. It’s a bit like Youtube. Twitch has a phone app also so you can access it easily. Right now Twitch isn’t the biggest platform but its getting bigger and better, as more and more people are using Twitch to watch their favorite streamers. On Twitch you can follow someone to get notified when they go live or you can subscribe by paying 4 dollars a month to your favourite streamer to support them. You can also donate any amount of money you want for support. Right now the biggest streamer is ninja with 4 million followers and 300,000 subscribers. Ninja streams Fortnite, the biggest game right now. Most people you ask will have played the game before or at least heard of it. Fortnite is taking the world by storm. Most of the streamers that you find on Twitch will probably play Fortnite. Ninja gets almost 150,000 viewers live on his streams. He makes over 1.5 million dollars a month just from playing a video game for 8 hours a day. This is going to be the new form of entertainment across the world. 

Noah 15 years old

Donate Button with Credit Cards

First Version

Ways to die in your house: Let’s start with the bathroom

1) You’re taking a bath or shower. You get out and slip on the wet floor, get knocked out, cut yourself, and bleed out. You’re DEAD.

2) You’re in the bathroom doing your business with the door looked. The door is jammed. You’re locked in with no food. You’re DEAD.

3) You’re brushing your teeth. You go too far back, swallow your toothbrush, and choke. You’re DEAD.

4) You’re washing your clothes.  You fall into the machine. It starts running. You’re DEAD.

THE END, PART 2: COMING SOON  

Elan, 13 years old